Revenons sur le nouveau GMP du Mimi, un T Rex de chez R-Ultralight avec un moteur Atom 80. Il pèse 19 kg sans essence contre 23 kg pour mon GMP décollage à pieds.

Ca vaut la peine de tenter de l'essayer pour me rendre compte de ce que ça donne.

Nous ne sommes que tous les 2. Je vais en profiter pour faire des essais tranquillement.

Il m'est interdit maintenant de me relever avec une machine sur le dos. Ce serait trop violent pour mon genou abîmé Non non

Alors, la caisse dans laquelle le Mimi range son paramoteur me servira donc de support une fois retournée, afin de me permettre d'endosser la machine sans avoir à m'accroupir.

20210906_191844

Reste ensuite à boucler toutes les sangles.

La sellette étant différente de celle dont j'ai l'habitude, je tâtonne un peu. Il convient de bien tout positionner et attacher pour éviter une mauvaise surprise.
C'est un peu moins facile en étant debout, mais je vais m'habituer Se gratte la tête

4 kg de moins sur le dos, ça ne passe pas inaperçu...

20210906_194724

Pour un premier essai, je veux faire un décollage face voile qui signifie que le vent est suffisant pour ne pas avoir à beaucoup courir pour quitter le sol. Il faut que je sois prudente avec mon genou et que j'y aille progressivement.

Plus possible de tourner le paramoteur d'avance au sol, pour un face voile. Il faut donc que j'arrive à passer toutes les suspentes au-dessus de ma tête et par-dessus la cage, en faisant mon demi-tour.

Celle-ci fait 140 cm de large contre 130 pour la mienne, mais ça passe. Il suffit de bien avancer en même temps que je tourne sur moi-même.

20210906_194928

Reste encore à prendre les commandes correctement avec une poignée d'accélérateur plutôt trop grosse pour ma petite main.

20210906_194950 BC

Mais je ne parviens pas à monter ma voile suffisamment au-dessus de moi, pour faire mon demi-tour et partir Triste et fait non de la tête

Au bout de 4 essais, je renonce. Inutile de s'échiner pour rien.

Michel avant tout ça, a fait un petit vol avec ma Solo pour vérifier que les freins n'étaient pas trop longs et me permettre d'atterrir en sécurité. Le vent en a profité pour baisser et il n'est plus assez présent pour me permettre un décollage face voile.

Vite fait, le Mimi prépare le chariot et hop, me voilà en l'air.

Bon plan tape dans la main

Grâce à son aide, je peux quand même voler 25 mn mais sans appareil photo, ni GPS. Je n'avais pas le temps de les embarquer, il fallait faire vite.

20210906_204517

Séquence essais R-Ultralight remise à plus tard, mais ce fut quand même constructif Satisfait et pouce vers le haut

La soirée se termine avec une ambiance pas ordinaire : les mouettes chantent, mais où est donc la mer ?